Avant l'aube - Une chambre s'il vous plaît

Publié le par GeekonTunes

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/78/08/49/19642417.jpg

 

Synopsis : Frédéric, un jeune en réinsertion, travaille dans un grand hôtel à la montagne. Un client disparaît. Frédéric suspecte la famille qui l'emploie mais choisit de protéger son patron, cet homme qui le fascine. Bientôt, il est mis en danger.

 

Avant l'aube est le second long-métrage de Raphaël Jacoulot. Son premier film, Barrages, sorti en 2006 avait eu la ferveur de la presse et d'une certaine partie du public. 

Dès les premières miniutes, nous ne pouvons pas nous empêcher de penser à Shinning de Stanley Kubrick. La caméra suit une voiture arpentant les routes sinueuses d'une montage. Le bout du chemin n'est plus très loin. Nous finissons par nous arrêter aux abord d'un grand hôtel de luxe dont le maître des lieux n'est autre que M. Jean-Pierre Bacri. 

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/78/08/49/19642428.jpg

Impeccable dans son rôle de protecteur, il incarne une justesse et une rigueur à toute épreuve. Sa femme, Ludmila Mikaël, vient complèter ce duo familial tourmenté.

Le jeune Vincent Rottiers, que nous voyons trop peu souvent, apparaît comme fagrile et insaisissable. Témoin d'un secret qu'il ne peut avouer, il est le vecteur de l'action qui va en grandissant. La mise en scène de Jacoulot est sobre et laisse libre court à ses personnages d'évoluer. Les tumultes de ces derniers sont à l'image de ces routes qui tournoient sans jamais s'arrêter. 

Le travail du réalisateur est remarquable, notamment, sur un point. Alors qu'il dessine un milieu totalement clôt, sa mise en scène est au contraire ouverte et donne une impression d'espace. Signe de liberté, l'ouverture n'est ici qu'un leurre, le seul moyen de s'épanouir, c'est de fuir. 

La fuite est incarnée par le personnage de Sylvie Testud, excellente en policière à l'image des meilleurs Columbo. Maladroite, mais ponctuée d'une pointe de cynisme, elle est bien décidée à faire éclater la vérite et donc à créer un espace de liberté. 

Avant l'aube est de ces films qui nous laissent cloîtrer dans nos sièges sans parvenir à y bouger. 

Servit par des acteurs au top, une ambiance excellente, le film vaut le coup d'oeil. 

 

Sortie le 2 mars

 

3,5/5

 

GOT

 

 

Publié dans Cinema

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article