Bangkok Connection - Very bad trip

Publié le par GeeKonTunes

jaquette bangkok

 

Alors que je vous dévoilas en exclusivité quelques photos du dernier film de Laly, Bangkok Connection, la semaine dernière, j'ai eu l'occasion, depuis, de découvrir le film. Le pitch? Sarah est journaliste. Avec son petit ami, elle est au Cambodge pour un reportage. Enfin, c'est ce que l'on croit. Elle suit en fait, Tony, un trafiquant de drogue et assassin notoire qui a assassiné sa soeur. Elle n'a plus qu'une seule envie : le tuer. 

 

vlcsnap-2011-06-10-13h12m32s21.png

 

Bangkok Connection est réalisé par Max Bellochio qui avait signé Etudiantes, les pièges de la prostitution et Seins hors-normes 140 bonnet E (hum hum). Le film comporte 6 scènes dont seulement deux avec Laly. On retrouve au casting Aleska Diamond et Fernando Vitale pour ne citer que ceux qui ont retenu mon attention. 

 

vlcsnap-2011-06-10-13h16m25s51

 

D'une durée de 2h19, le film a une double identité. Il alterne phase de pure narration et scènes hard. Les séquences narratives sont longues et doublées en français. Le rendu final est assez perturbant et crée une distance du coup avec l'histoire. Certes, elles permettent à l'histoire de se développer, mais la mise en scène trop hésitante et le montage plus que simpliste ne parvient pas à nous faire totalement adhérer. 

 

vlcsnap-2011-06-10-13h40m57s183-copie-1.png

 

En ce qui concerne les séquences hard à proprement parler, elles souffrent des mêmes symptômes que des scènes classiques. Il n'y a pas chez Max Bellochio de véritable réflexion de mise en scène comme on pourrait trouver chez Katsuni, Hervé Bodilis ou dans les productions Digital Playgrounds. Car c'est un peu à ce jeu que joue le réalisateur. Il a tenté de faire un film dans la même veine que le studio américain. Le problème, c'est que les moyens ne sont pas du tout les mêmes et encore moins le casting. 

 

vlcsnap-2011-06-10-13h23m46s104.png

 

Laly a deux scènes hétéros avec Tristan Seagal. La preuve que cette actrice a quelque chose de particulier puisqu'elle parvient à aller au-delà de la pseudo mise en scène pour sortir son épingle du jeu. Les scènes ne sont pas du même délire que dans son dernier film, mais elles méritent tout de le même le fait d'être assez intense, excitante. Ce qu'il manque c'est ce petit truc en plus qui crée une atmosphère, une magie. 

 

vlcsnap-2011-06-10-13h47m58s19.png

 

Vous l'aurez compris, le film a des défauts, mais a au moins le mérite de vouloir faire avance le genre du film fresque trop absent chez nous. Il manque encore un peu de peps aux scènes pour qu'elles prennent une véritable ampleur. 

 

Le film est disponible en VOD sur la plate-forme DorcelVision pour 9,99€ pour une location de 3h ou pour 24,99€ pour un téléchargement définitif.

 

Télécharger

 

Note : XXX

 

GOT

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article