L'été de mes 19 ans - Dossier Jade Laroche #4

Publié le par GeekonTunes

b_DOR80376.jpg

 

 

Ah l'été... les oiseaux chantent, le soleil rayonne et on se fait plaisir aussi... Quatrième volet de notre dossier consacré à l'actrice Jade Laroche. Après, Mademoiselle de Paris, Une fille de bonne famille et Pornochic 19, faisons place aujourd'hui à L'été de mes 19 ans sorti en 2009

 

Réalisé par Hervé Bodilis (inutile d'en dire plus) le film raconte les péripéties de Jade Laroche durant ses vacances d'été. Comme je le soulignais à la fin de mon billet sur Pornochic 19, ce film à une importance capitale dans la carrière l'actrice. Explications. 

 

Le film comporte 8 scènes (quand même). Au casting de cette production estivale : Tarra White, Mia Vendôme et Sabrina Blond pour ne citer qu'elles. 

 

 

1264501436_p6jhk9ixdqcy8tn.jpeg

 

Jade Laroche ouvre le bal lors de la 3ème scène avec Sabrina Blond. L'intérêt de commencer un dossier de manière décroissante, nous permet de mieux démontrer nos propos et ainsi éclairer nos pensées. Lors de cette séquence, Jade prend le contrôle de l'espace et du corps féminin qui lui fait face. Elle agit en qualité de dominatrice tout en se laissant parfois dominée. Tout cela est servi par une bonne mise en scène. Le montage, calibré, joue beaucoup dans cette scène survitaminée. Nous avons l'impression que le corps de l'actrice est toujours en cours d'apprentissage et de découverte de l'autre. 

 

 

e7da79b6c3aaed972abdf9618a471681.jpg

 

La seconde séquence est nettement plus nerveuse et c'est LA scène du film. Mettons nous dans l'ambiance. La fête bat son plein dans la somptuseuse demeure. Jade recroise Sabrina. Entres elles, tout passe par le regard. Le montage a-temporel d'Hervé Bodilis découpe littérallement les corps en plusieurs parties et nous n'arrivons plus très bien à discerner où nous sommes exactement. Arrive Eric Park (que l'on ne présente plus également). Jade l'emmène et l'initiation peut commencer. 

Cette scène est intéressante certes, mais pourquoi me demanderez-vous? Je n'irai pas par des chemins sinueux, il s'agit de la première scène anale de l'actrice dans un film X professionnel. Cet acte en lui-même explique beaucoup de choses. Nous l'avons déjà dit à plusieurs reprises, Jade Laroche est une actrice qui se dévoile à petit feu. Elle ne donne rien gratuitement et parsème ses films en donnant toujours un peu plus à chaque fois. C'est ce qui fait sa force. Certaines actrices ont refusé des scènes anales dans leur carrière comme Estelles Desanges par exemple. Ce genre de séquence crée le buzz autour d'une actrice. Je pourrai prendre l'exemple de Tori Black. A ses débuts, elle ne tournait que des scènes disons classiques. Dans son film Interactive Sex With Tori Black, elle décida d'y inclure une scène anale. Gros buzz autour de cela.

Bref, revenons-en à nos moutons. En décidant de tourner cet acte, Jade Laroche s'inscrit dans un nouveau processus filmique et prouve que son corps est et sera toujours en perpétuelle mutation et évolution. Un cap, un rite est passé. Désormais, Jade nous emménera sur d'autres terrains avec la même force et la même appréhension des êtres.

 

 

 vlcsnap-2011-03-09-16h05m37s218.png

 

Sa dernière scène est un mix de ses deux premières à savoir un threesome avec Sabrina Blond et Eric Park. Forte de sa nouvelle enveloppe charnelle et de ses nouveaux atouts, cette scène est la toute première de l'actrice après sa mutation. Tout se déroule de manière progressive et calculée, Jade parvient à sortir son épingle du jeu et à porter toute l'attention sur elle. 

 

 

Ce que nous pouvons retenir de ce film c'est, encore une fois, la mise en scène constante de son corps. Le jeu de Jade Laroche est fondé sur ce principe fondamental. Le thème principal du film est l'initiation. Qu'elle soit lesbian, hétéro ou threesome, le regard de l'actrice est perpétuellement tourné vers l'autre, son apprivoisement et sa compréhension. S'il y a un film qu'il faut regarder pour bien comprendre l'actrice, c'est celui-ci indéniablement. Soulignons également la mise en scène nerveuse grâce à une caméra à l'épaule fluide et proche du corps.

 

Nous découvrirons dans notre prochain billet : Story of Jade (sortie en 2009 également).

 

L'été de mes 19 ans est disponible en VOD pour 9,99€ pour 3h et 24,99€ pour un téléchargement définitif. 

 

Télécharger

 

 

GOT

 

 

Publié dans Dossier Jade Laroche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lolwtf 05/11/2011 15:25


"Certaines actrices ont refusé des scènes anales dans leur carrière comme Estelles Desanges par exemple".
euh, what? Estelles Sesanges sans anal ? et projet X, ça compte pour du beurre? une des meilleurs DPs et anal du porno...
* sick *