Russian Institute - Anna et ses soeurs - Dossier Anna Polina #7

Publié le par GeeKonTunes

annaetsessoeurs1.jpg

 

Alors que tout le monde à les yeux rivées sur la croisette et sur les autres Johnny Depp, Penelope Cruz, Brad Pitt et consoeurs, de mon côté j'attendais avec impatience la sortie d'un nouveau film avec Anna Polina. Après avoir été mise à l'honneur avec un Pornochic spécial, place à une autre série phare de l'écurie Dorcel, Russian Institute. Cette série nous emmène dans les camps de jeunes filles en fleurs, à un moment de leur vie où le désir est à son maximum et où les expériences bi, hétéro, lesbian sont au maximum. 

 

Je ne suis pas un grand fan de cette série à la base bien qu'elle soit issue de l'imagination de Hervé Bodilis... Je suis un investigateur jusqu'au bout et c'est pourquoi, je me suis penché sur le nouvel épisode (le 15ème) intitulé Anna et ses soeurs. Le film réunit Anna Polina, Cindy Dollar, Mégane et J.P.X pour ne citer qu'eux. 

 

vlcsnap-2011-05-16-12h27m53s162.png

 

Le film comporte 6 scènes dont 2 avec Anna Polina. Il s'agit cette fois et deux scènes identiques à savoir 2 girls vs 2 man. 

 

vlcsnap-2011-05-16-12h28m20s205.png

 

La première séquence d'Anna est celle qui ouvre le film. Anna se promène ne pleine nuit dans les chambres de l'institut en charmante compagnie. Elles se dirigent vers la chambre des responsables. Dans un sommeil profond, Anna ne va pas tarder à les réveiller afin de satisfaire ses désirs. Dans cette séquence, Anna va intervenir en qualité de maîtresse, de dominatrice. C'est elle qui montre à sa charmante copine comment faire naître le désir. Dans les films de Hervé Bodilis nous savons concrètement quand il considère son actrice libre d'agir au sein de sa mise en scène. Il lui insuffle un vent de liberté et de pulsions totalement incroyable. Il filme une performance et en même temps une initiation. Les deux actrices n'évoluent pas sur le même plan et en même temps semblent parfaitement au même niveau. Nous retrouvons tout ce qui fait la force la mise en scène de Hervé Bodilis notamment une caméra quasi effleurante, proche du corps et se concentrant sur certaines parties notamment en ce qui concerne la scène anal avec la charmanete élève d'Anna. 

 

vlcsnap-2011-05-16-12h38m12s220.png

 

La seconde séquence intervient au milieu du film. Anna rentre dans sa chambre avec sa co-locataire après une journée de dur labeur. Elles commencent par se déshabiller pour prendre un bon bain. Anna remarque que deux hommes sont en train de les observer. C'est ici que la partie commence. Nous retrouvons dans cette séquence, ce qui fait la force de Anna Polina, c'est-à-dire sa prise en main de la mise en scène et de l'espace. C'est elle qui amène les deux corps dans le champ, les extrayant ainsi de leur hors-champ non désirable. Elle va les manipuler et les modeler à sa manière. Elle aura le droit à une DP. A noter également la présence d'un aspect de mise ne scène cher à notre ami Hervé Bodilis à savoir une caméra proche du visage lors de la jouissance féminine. 

 

vlcsnap-2011-05-16-12h52m29s103.png

 

Le film Russian Institute, Anna et ses soeurs n'apporte concrètement rien de plus à notre dossier si ce n'est désormais cette faculté à devenir instigatrice de la naissance du désir. Elle intervient comme le corps référent de la scène toujours autant désirable. Un film honnête qui mérite d'être vu. 

 

Le film est disponible en VOD sur la plate-forme Dorcelvision pour le prix de 9,90€ pour une location de 3h ou au prix de 24,99€ pour un achat définitif. 

 

Télécharger

 

GOT

 

Publié dans Dossier Anna Polina

Commenter cet article