Scream 4 - Ghostface's speaking

Publié le par GeeKonTunes

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/77/98/77/19692981.jpg

 

"Bonjour, vous êtes bien sur la messagerie de Wes Craven, je suis absent pour le moment, mais vous pouvez me laisser un message et je vous recontacterai dans les plus brefs délais. Bip" Manque de bol, je suis tombé sur sa messagerie et Dieu sait que j'aurai bien aimé lui dire à quel point j'ai apprécié son quatrième opus de la saga Scream, tout juste sorti sur les écrans mercredi dernier. 

 

Le pitch du film? 10 ans se se écoulés depuis les derniers meurtres de Woodsboro. Sydney Prescott a enfin tourné la page et est de retour dans sa ville natale pour faire la promotion de son livre tiré de son histoire. C'est l'occasion pour elle de retrouver Gale et Dewey ainsi que sa jeune cousine Jill. Les retrouvailles vont être de courte durée puisque Ghostface est de retour et il a décidé d'appliquer de nouvelles règles...

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/77/98/77/19699886.jpg

 

Le genre du slasher movie est régit par de nombreuses règles. Qui plus est, c'est le genre de film que l'on ne voit plus beaucoup en ce moment à l'affiche. Cette vague folle des années 80, 90 a désormais laissée sa place aux gros calibres de la planète Hollywood. Revenir sur le devant de la scène avec une suite à une série qui commencait sérieusement à s'essoufler était un pari en soi. Au final, Wes Craven s'en sort plutôt bien.

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/77/98/77/19560697.jpg

 

Le film commence par se mettre en abîme en nous proposant un pamphlet contre les suites. En effet, des extraits de Stab 7 et 6 interviennent ici comme un levé de rideau. Le réalisateur fait table rase des principes préétablis pour faire place à de nouveaux principes, de nouvelles règles. C'est ainsi qu'il décide d'inscrire son film dans l'ère numérique. Les personnages racontent leur vie via Facebook et se mailent pour assister à une soirée ultra-privée. Wes Craven rend également hommage aux Geeks avec ce personnage qui filme en permanence la vie du lycée que l'on peut suivre en streaming sur son blog. Personne n'a de secret pour personne et la seule chose qui compte désormais c'est d'exister en société non pas en tant que corps, mais en tant que entité matérielle. Nous cherchons tous notre moment de gloire, nos fameuses 15 minutes de gloire. Tuer pour exister.

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/77/98/77/19560698.jpg

 

Le réalisateur fait de son nouveau film une véritable suite tout en faisant un hommage à son premier volet. On y retrouve le même schéma narratif : la jeune fille qui fréquente un garçon plutôt mystérieux. Wes Craven crée plusieurs pistes afin de perdre le spectateur et de le faire douter. Même la fin est une référence au premier (dans un soucis de cohérence envers les spectateurs qui n'ont pas encore vu le film, je ne dévoilerai pas la fin du film). Malgré les années, les codes du slasher movie fonctionne encore à merveille et nous sommes pris au jeu dès les premières minutes. Wes Craven n'hésite pas à faire basculer film vers le comique avec notamment la séquence entre les deux policiers qui énumèrent les phrases à éviter de dire pour ne pas mourir. Au final, selon eux, seul Bruce Willis peut échapper à la mort !

 

Scream 4 est une machine bien huilée qui sait encore nous faire peur avec de bonnes vieilles recettes. Comme on dit, c'est dans les vieux pots que l'on fait la meilleure confiture. 

 

Film sorti en salle le 13 avril 2011

 

Note : 4/5 

 

GOT

 


Publié dans Cinema

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article