Source Code - 8 minutes de vie

Publié le par GeeKonTunes

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/81/94/80/19693276.jpg

 

Je dois avouer que les premières images du film Source Code m'avaient laissé, non pas sceptique, mais disons songeur. Je me demandais bien ce que pouvait donner cette histoire sur 1h30.

Le pitch? Le capitaine Colter Stevens se réveille dans un train. Il ne se souvient de rien, il ne sait pas ce qu'il fait là ni pourquoi. Pire, son visage n'est pas le sien, mais celui de quelqu'un d'autre. Une jeune femme, Christina, semble très bien le connaître ce qui l'étonne de plus en plus. Une bombe explose dans le train. Personne n'a servécu. Colter se réveille dans une capsule. Il est le sujet d'une expérience militaire qui lui permet de revivre les huit dernières minutes de la vie d'un passager du train. Sa mission? Localiser la bombe et identifier le terroriste. A chaque échec, les chances d'empêcher un second attentat s'amenuise.

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/81/94/80/19669859.jpg

 

Sans être un chef d'oeuvre incontournable, le film de Duncan Jones a le mérite de tenir la route et de nous tenir en haleine pendant 90 minutes. Chaque séquence raconte la même chose et pourtant quelque chose de différent ressort des scènes. La relation entre Colter (impeccable Jake Gyllenhaal) et Christina (Michèle Monagham sur la même longueur d'ondes) n'est pas trop mise en avant et surtout ne prend pas toute la place de l'intrigue. Le réalisateur préfère focaliser l'attention du spectateur sur ce qui lui a permis de rentrer dans le film et ainsi de ne pas le duper. Il ne cherche pas non plus à le perdre à travers des explications complexe sur la temporalité ou autre matière scientifique. Nous savons qu'il est incarné dans le corps de quelqu'un d'autre, dans une autre dimension. Au fur et à mesure, nous apprenons que Colter n'est pas forcément volontaire pour cette expérience. Il apprendra également plus ce qui lui est arrivé et sur son passé. Afin de ne pas trop spoiler sur la fin, je n'irai pas plus loin dans les explications afin de ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte. 

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/81/94/80/19669858.jpg

 

Au fur et à mesure que nous en apprenons sur le personnage principal, le réalisateur parvient à ne pas tomber dans le pathos ou dans la surdose de bons sentiments, mais à créer une atmosphère idéale et permet une adhésion totale. Duncan Jones signe avec Source Code un film correct, haletant, tenu par deux acteurs vraiment bons. 

 

Que demander de plus? 

 

Film sorti le 20 avril 2011

 

Note : 4/5

 

 

GOT

Publié dans Cinema

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article